Printer Friendly Version

Les masques africains et les mascarades



Une transformation s’effectue lorsque le masque est porté.
Ce masque représente le <i>Kpele keple</i>, un personnage d’une mascarade populaire chez les Baoulé de la Côte d’Ivoire.
zoom Ce masque représente le Kpele keple, un personnage d’une mascarade populaire chez les Baoulé de la Côte d’Ivoire.

 

Selon la tradition africaine, un esprit habite un masque lors de sa création. Quand un homme met un masque et un costume, il sort de son propre être. L’identité de l’esprit le saisit. Parfois, cet esprit peut être celui d’une autre personne, comme un ancêtre. Autrement, l’esprit peut être un animal ou une force naturelle.

Le porteur d’un masque éprouvera une transformation physique. Le costume porté avec un masque a une importance égale au masque même. Le porteur du masque s’habille en privé et se couvre tout le corps pour cacher son identité. Les costumes peuvent être très compliqués, se composant de cercles, de rembourrage, et avec des couches de tissu et de raphia. Malheureusement, pendant que beaucoup de musées collectionnent des masques, les costumes subsistants ne sont pas nombreux.

L’esprit masqué apparaît à la communauté lors d’une représentation de musique et de danse qui s’appelle une mascarade. Les mouvements de l’esprit sont parfois imprévisibles. Malgré le fait que le public sait qu’il y a une personne derrière le masque, on avoue la présence de l’esprit. La réponse à une visite de l’esprit varie selon l’occasion.


spacer related images 1.  + 2.  + 3.  + bracket spacer
spacer
spacer
1. Ce masque représente un ancêtre Chokwé.
2. Ce masque de la société Sandé représente un esprit aquatique, Sowei.
3. Ce masque Kuba du Congo représente un esprit corné qui habite la forêt.

 

spacer